• Facebook
  • linkedin
  • MySpace
  • Twitter
Samedi, 04 Juillet 2020
PROB J1 Poitiers-Lille : Le LMB vainqueur avec son coeur
PDF Imprimer Envoyer
Actualités PRO

resultat_poitiers_lille

Ce samedi 13 octobre à 20h00, le Lille Métropole Basket a bien débuté la phase régulière du championnat revenant de Poitiers avec la victoire 85-91. Les lillois menés une grande partie du match ont arraché la prolongation sur un tir à 3 points de Marcos Suka-Umu avant de dominer la prolongation.

Un match intense dès le début

Les deux équipes débutaient fort avec l'intention claire de mettre la pression sur les attaques adverses. Harley ouvrait le compteur poitevin, imité par Tortosa quelques instants après (2-3) sur une passe de Suka-Umu. Les compères lillois se rendaient la pareille dans la foulée. Lille faisait preuve d'efficacité derrière l'arc à nouveau par son arrière espagnol mais la sortie rapide pour deux fautes de Taccoen coincidait avec un moment de flottement des joueurs de Dupraz qui laissaient le PB86 revenir (11-12) puis passer devant. Suka-Umu faisait preuve d'une grosse efficacité dans ces 10 premières minutes (10 points -2 rebonds - 3 passes) pour garder les siens dans le match, malgré un meneur adverse, déjà bien dans son basket. 20-21 après 10 minutes

Le coup de mou du LMB

Dès l'entame de la deuxième période, les lillois se mettaient difficulté. La défense poitevine était monté d'un cran et le LMB devait attendre 3 minutes pour scorer un panier derrière l'arc par Duro. entre temps, Poitiers avait passé un 7-0 pour prendre les rênes du match. Le trio Anderson/Threatt/Carey faisait souffrir la défense des redgiants qui pliait (37-24) mais ne rompait pas. Acker en patron prenait les choses en main avec 7 points de suite, bien relayé par Ceci-Diop. A la pause, l'écart était conséquent mais pas rédhibitoire (44-34).

Lille revient des vestiaires avec de bonnes intentions

Comme un symbole, c'est Taccoen, le pivot lillois qui était l'emblème de ce visage plus séduisant. Handicapé par les fautes en première période, il se montrait sous son meilleur jour en ce début de période avec 4 points, dont un panier sur un rebond offensif. Tortosa permettait même aux siens de recoller à 3 points (44-41). Il n'avait fallu que 2 minutes au visiteurs pour remettre de l'ordre dans leur basket. Poitiers retendait l'élastique dans la foulée par Harley et Mendy (54-43). Buckles et Remekun inscrivaient leurs premiers points de la soirée pour garder le rythme des locaux. Après 30 minutes, Lille se montrait plus créatif mais cela ne se traduisait pas encore réellement au tableau (61-53).

Lille arrache la prolongation grâce à Suka-Umu

Thinon lançait le money-time d'une flèche longue distance mais Poitiers allait connaitre son temps faible juste après. Il n'en fallait pas plus aux snipers du LMB Tortosa et Ceci-Diop. En 3 minutes, les lillois étaient revenus à hauteur (64-64). Poitiers refaisait surface par son meneur Threatt, dans tous les bons coups (70-68 puis 73-68). Le match se durcissait, les lancers-francs allaient faire la différence. Lille en profitait par son meneur Acker (75-72). Taccoen (sur un superbe service de Suka-Umu) et le LMB revenaient à un petit point à une minute du terme mais Anderson lui répondait dans la foulée après un rebond offensif. Le LMB prenait un temps-mort. Sur la remise en jeu, Suka-Umu avait un petit espace dont il profitait pour dégainer. Ficelle et égalité 77-77 !

Le momentum a tourné, Lille termine le travail

Acker et Ceci-Diop montraient la voie dès le début de l'OT. Threatt par deux gros à 3 points entretenait l'espoir (83-84) mais Acker lui répondait dans la foulée (85-89). Tortosa terminait le job avec un 2/2 aux lancers. Lille repartait de Poitiers avec une victoire probante face à un PB séduisant (85-91)

Les stats marquantes du match

LILLE

Meilleur marqueur : ACKER & SUKA-UMU (19)

Meilleur rebondeur : Thomas CECI-DIOP (9)

Meilleur passeur : Maurice ACKER (7)

Meilleure évaluation : Marcos SUKA-UMU (21)

 

POITIERS

Meilleur marqueur : Jay THREATT (25)

Meilleur rebondeur : Ron ANDERSON (7)

Meilleur passeur : Jay THREATT (8)

Meilleure évaluation : Jay THREATT (27)

 

<Cliquez ici pour consulter la feuille de stats complète>

 

© photo : Jordan BONNEAU