• Facebook
  • linkedin
  • MySpace
  • Twitter
Samedi, 17 Novembre 2018
PROB J4 Nantes - Lille : Le LMB part chasser l'Hermine en terres nantaises
PDF Imprimer Envoyer
Actualités PRO

presentation_nantes_lille

Ce vendredi 2 novembre à 20h00, le Lille Métropole Basket se rend à Nantes pour la quatrième journée de Pro B. Une victoire serait bonne à prendre après la défaite à domicile contre Vichy-Clermont et l'élimination en Leaders Cup. Elle aurait le mérite de relancer les lillois avant une semaine importante avec les réceptions successives du Portel en Coupe de France et de Caen en championnat

Lille : une machine encore en rodage

Les bons résultats en Leaders Cup avaient eu un effet de trompe l'œil… Diminués dans ses rotations depuis 2/3 semaines à cause des pépins physiques de ses troupes, le LMB en paye le prix fort en termes de résultats. Si rien n'est catastrophique (la Leaders Cup conserve une portée toute relative et le championnat n'en est qu'à ses balbutiements), Lille doit en ses temps plus chaotiques prendre les matchs à sa portée. Mais est-ce que Nantes entre dans cette catégorie (voir ci-dessous) ? Pour regoûter au succès, les RedGiants doivent, comme l'a déclaré récemment Jean-Marc Dupraz, retrouver les automatismes défensifs qui leur permettaient par le passé de limiter leurs adversaires sous les 70 points. Un résultat positif sur les bords de Loire "effacerait" la défaite à domicile de la semaine passée et regonflerait la confiance d'un groupe qui cherche encore ses automatismes collectifs. Un point sur lequel s'appuyer ? Les lillois ont vaincu par deux fois Nantes la saison passée. Intraitables à domicile (65-51), ils l'avaient été tout autant en Loire Atlantique, l'emportant 60-80. Ils avaient su limiter l'Hermine à 55 points en moyenne sur leurs confrontations. De quoi donner des idées aux lillois pour cette saison ? Premier élément de réponse vendredi soir.

Nantes : un effectif chamboulé pour un nouveau départ

Après une saison 2017-18 manquée, le NBH avait besoin de faire peau neuve pour retrouver ses ambitions. Exit donc Carl Ona-Embo, Chris McKnight ou encore Jamar Diggs. Nantes a changé de visage à l'intersaison. Toujours coaché par Jean-Baptiste Le Crosnier, le groupe nantais a conservé l'inaltérable Laurence Ekperigin, Mathis Guillou, et Jeremiah Wilson, arrivé sur le tard dans le groupe 2017-18. Ont débarqué cet été Marshall, Davis, Chathuant et Desseignet sur les lignes extérieures. Negrobar, Niang et Fofana sont venus renforcer la peinture. Derniers d'un groupe D de Leaders Cup hyper indécis (Quimper, Poitiers et Nantes ont terminé à 2 victoires/2 défaites), les nantais ont débuté le championnat par une belle victoire à domicile contre Paris, porteuse d'espoirs pour la suite. Celle-ci a été plus compliquée avec 2 revers, face il est vrai, à des équipes en forme (93-57 à Evreux, 61-80 contre Roanne). Attention à la réaction de cette équipe qui présente un beau potentiel. On aura un œil sur le pivot anglais Ekperigin. Il semble bien être à nouveau le régulateur des performances du groupe. Quand il est productif son équipe l'emporte comme contre Paris (12 pts/8 rbds/6 pads). Comme il rentre dans le rang, c'est toute l'équipe qui tousse (2 points contre Evreux, 7 points mais à 2/6 aux tirs contre Roanne).

Les infos du match

NANTES BASKET HERMINE - LILLE METROPOLE BASKET

Vendredi 2 novembre - 20h00

La Trocardière - Nantes

© photo : Christophe DELRUE