• Facebook
  • linkedin
  • MySpace
  • Twitter
Samedi, 17 Novembre 2018
PROB J4 Nantes - Lille : Battu, le LMB doit faire le dos rond en attendant des jours meilleurs
PDF Imprimer Envoyer
Actualités PRO

resultat_nantes_lille

Ce vendredi 2 novembre, le Lille Métropole Basket s'est incliné à Nantes sur le score de 77 à 60 dans un match comptant pour la quatrième journée de ProB. Une nouvelle fois amoindri par l'absence de Marcos Suka-Umu (béquille à la cuisse), le LMB a tenu 30 minutes avant d'exploser dans le dernier acte. Après 4 journées, les lillois pointent à la 15ème place du classement.

Qui a fait sonner le réveil ?

Lille ouvrait le score par Acker. Un début rapidement éclipsé par les nantais qui passaient un 11-0 dans la foulée obligeant Jean-Marc Dupraz à prendre un temps-mort après 4 minutes. Muets pendant 5 longues minutes, les lillois s'en remettaient au nouvel entrant Remekun pour densifier la raquette et attaque la défense nantaise. Le pivot américain inscrivait les 5 points suivants du LMB et Duro sur lancers-francs permettait aux siens d'effacer l'ardoise après 10 minutes (15-11).

Lille en panne offensive

L'entame du deuxième quart-temps était similaire pour le LMB qui avait du mal à trouver des tirs ouverts. Nantes ne faisait beaucoup pas mieux. Les lillois allaient beaucoup sur la ligne des lancers (Remekun puis Lebrun) pour un statu-quo (19-15, 13'). Tortosa débloquait (enfin) le compteur du LMB derrière la ligne à 3 points (21-18). Lille était dans le match, sa défense bien en place. Mais Nantes faisait preuve d'une bien meilleure réussite dans les minutes qui suivirent. Guillou, Wilson Niang et Davis marquaient de loin pour gonfler un peu l'écart (30-23 puis 32-27). Heureusement Tortosa avait la bonne idée de servir sa spéciale : un trois points en fin de mi-temps. A la pause, les RedGiants étaient dans le match (34-31), malgré un manque criant de créativité en attaque.

Bis repetita

L'entame de deuxième période était marquée du sceau de la difficulté offensive du LMB. Comme en deuxième quart, Lille connaissait une traversée du désert de 4 minutes avant de débloquer son compteur sur lancers-francs. Fort heureusement sa défense était plus en place et Nantes n'avait pas réellement réussi à creuser un gros écart (40-32, 24'). Lille plaçait un 5-0 qui lui redonnait de l'espoir mais David plantait 2 flèches derrière l'arc. L'Hermine reprenait 11 points d'avance (48-37). L'energizer Ceci-Diop se mettait ensuite en valeur : Défensivement d'abord avec un contre, des rebonds puis en attaque avec 4 points salvateurs qui laissaient les visiteurs à un inespéré -4 après 3 quart-temps (48-44). Mais on sentait bien que l'élastique à force de se tendre pouvait désormais rompre à tout moment.

Lille sans solution face à la furia nantaise

Marshall lançait les hostilités d'un joli tir longue distance que Duro dans la foulée ne parvenait pas à imiter. Sur chaque possession, Nantes marquait désormais quand Lille enchainait ballons perdus et fautes. L'écart gonflait rapidement pour atteindre 15 points (61-46), obligeant le coach lillois à prendre un temps-mort qui n'avait pas de réel effet. Nantes maitrisait les dernières velléités de Tortosa et Ceci-Diop. Score final : 77-60.

Ce sont deux matchs à domicile qui se présentent désormais, en Coupe tout d'abord avec la réception de l'ESSM Le Portel mercredi 7 novembre, puis Caen pour la cinquième journée de Pro B.

Les stats marquantes du match

LILLE

Meilleur marqueur : Florent TORTOSA (18)

Meilleur rebondeur : Cory REMEKUN (10)

Meilleur passeur : Maurice ACKER (3)

Meilleure évaluation : Florent TORTOSA (20)

 

NANTES

Meilleur marqueur : Jeremiah WILSON (19)

Meilleur rebondeur : Laurence EKPERIGIN (11)

Meilleur passeur : Gary CHATHUANT (7)

Meilleure évaluation : Jeremiah WILSON (20)

 

<Cliquez ici pour consulter la feuille de stats complète>