• Facebook
  • linkedin
  • MySpace
  • Twitter
Samedi, 17 Novembre 2018
Coupe de France Lille - Le Portel : Le LMB baisse pavillon dans le money-time
PDF Imprimer Envoyer
Actualités PRO

resultat_CDF_lille_leportel

Ce mercredi 7 novembre, le Lille Métropole Basket s'est incliné à domicile 73-80 face à l'ESSM Le Portel. Le LMB sort de la Coupe de France la tête haute après un match de haute intensité, un vrai derby qu'ils auront joué les yeux dans les yeux avec une belle équipe de Jeep Elite. De la bouche même de Jean-Marc Dupraz, un match peut-être fondateur pour la suite de la saison. La réponse samedi soir avec le retour aux affaires courantes en championnat.

Un début de match totalement manqué pour le LMB

Les lillois ne pouvaient pas faire pire entame de match. Sur un rythme endiablé, les stellistes profitaient à merveille du repli défensif approximatif des RedGiants pour violenter la tableau d'affichage. Le Portel menait 2-13 poussant JMD à procéder à des changements. A raison puisque Lille stoppait l'hémorragie et grappillait progressivement. Un 6-0 laissait le LMB à 4 petits points (11-15), les deux équipes faisaient ensuite jeu égal dans les dernières minutes de la période (15-19, 10'). Au jeu des individualités, Buckles et Williams sortaient du lot avec 6 points chacun.

Un mano a mano des plus passionnants pendant 20 minutes

Le match se durcissait un peu plus dans le deuxième acte. A ce jeu du basket à haute intensité, Cory Remekun trouvait rapidement son rythme. Bien servi par ses partenaires, le pivot américain faisait un bien fou au LMB. C'était le grand bonhomme de ces 10 minutes avec 10 points inscrits : Dunk, hook shoot, fautes provoquées et lancers-francs… tout y passait ! Mais Le Portel mentalement taillé pour la baston ne s'en laissait pas compter. L'ancien international Diawara répondait fermement au défi avec 10 points lui-aussi. A la pause, le match n'avait pas choisi son vainqueur : 37-37. Le troisième quart-temps était la copie conforme du deuxième. Lille et le Portel se rendaient coup pour coup dans un match magnifique. 3 changements de leader, 3 égalités… Ces 10 minutes étaient irrespirables ! Lille parvenait toutefois à creuser un petit écart (qui aurait pu être un poil plus important si la vista des portelois) après 30 minutes : 59-56.

Lille craque dans le money-time

Malgré les assauts portelois, les lillois géraient bien le début de quatrième quart-temps. La paire Duro/Tortosa faisait mal à l'ESSM qui restait toutefois en embuscade (64-60, 35'). Mais l'expérience des joueurs d'Eric Girard, combinée à une baisse de l'intensité des lillois, permettaient aux visiteurs de renverser la vapeur dans les ultimes instants. Hilliard était d'ailleurs l'homme du quart-temps avec 10 points et plantait un très gros tir à 3 points sur la truffe du défenseur lillois qui scellait le sort du match. Victoire du Portel : 73-80.

Les stats marquantes du match

LILLE

Meilleur marqueur : Florent TORTOSA (15)

Meilleur rebondeur : Cory REMEKUN (8)

Meilleur passeur : Marcos SUKA-UMU (4)

Meilleure évaluation : Florent TORTOSA (16)

 

LE PORTEL

Meilleur marqueur : Thomas HILLIARD (22)

Meilleur rebondeur : Darell WILLIAMS (10)

Meilleur passeur : Pierre-Etienne DROUAULT (6)

Meilleure évaluation : Darell WILLIAMS (25)