• Facebook
  • linkedin
  • MySpace
  • Twitter
Mardi, 18 Juin 2019
PROB J12 Lille - Chartres : La trêve l'esprit libre
PDF Imprimer Envoyer
Actualités PRO

resultta_lille_chartres

Battu deux fois de suite en déplacement la semaine passée, le Lille Métropole Basket a bien rebondi en s'imposant 90-77 face à Chartres pour le dernier match de l'année 2018. Devant une salle comble et un public tout acquis à la cause des RedGiants, ces derniers ont trouvé les ressources au cœur d'un troisième quatrt-temps de feu (26-19) pour creuser un écart et assurer un beau succès. Place désormais à 10 jours de trêve, au cours desquels les lillois vont pouvoir se reposer et soigner les petits pépins physiques accumulés depuis quelques mois.

Chartres d'entrée de jeu

Le public lillois était venu se masser dans les travées de Saint-Sauveur pour le match de Noël. Lui et ses joueurs furent cueillis à froid par des chartrains plein de culot et d'intensité, au point de climatiser le PSS d'entrée de jeu (3-9 puis 8-15). Au cœur de cette bonne passe, Will Felder. La meilleure éval de Pro B faisait mal à Rakeem Buckles, sorti pour deux fautes rapidement. 6 points/4 rbds pour 9 d'éval en 9 minutes 30. Mais en face, Lille s'est appuyé sur un Cory Remekun de feu qui, en sortie de banc, a porté les siens pendant de nombreuses minutes, offensivement grâce notamment aux beaux services d'Acker, Duro et Suka, mais aussi défensivement. Au point que Lille avait limité la casse après 10 minutes : 19-23

Les velléités d'échappée lilloise

Lebrun montrait la voie à ses partenaires : un tir puis un contre pour ensuite permettre sur l'action d'après à Taccoen d'égaliser 23-23. Gombauld, l'ex-lillois, montrait qu'il était en forme en ce moment, Evtimov convertissait un trois points qui mettait Lille devant pour la première fois du match. Gombauld avec ses antennes scorait à nouveau face à des lillois qui peinaient un peu à le contenir. Suka faisait admirer sa capacité de pénétration, suivi par Acker (31-27). Lambert était obligé de prendre un temps-mort car la furia était lilloise. Avec succès puisque le CCBM maintenait dans un premier temps l'écart (36-32 puis 38-32), avant que quelques errements lillois ne permettent au club du Centre de boucler la première mi-temps sur un 6-0. A la pause, le match n'avait pas encore choisi son vainqueur.

Le LMB vexé, enfonce le clou

La mise au point des vestiaires fut salutaire pour le LMB. Les lillois revenaient forts dans ce début de troisième acte. Ils plaçaient une jolie série 10-0, stoppée par Bichard (48-40). Rakeem Buckles, discret jusque là, était au cœur de ce momentum avec ses 5 points. Et Comme Taccoen bloquait bien la peinture, le poste 4 étatsunien en remettait une couche (52-40); Gombauld et Felder tentaient de sonner le réveil des troupes mais Duro puis un gros dunk en contre-attaque de Lebrun, donnaient l'écart maximum du match (+12). Une nouvelle fois, Lille desserrait l'étreinte avec plusieurs ballons perdus de suite dont Gombauld profitait à fond. Heureusement Ilian Evtimov scorait sur une claquette à quelques secondes du buzzer des 30 minutes (64-57).

Lille gère le money-time

L'écart oscillait entre 6 et 8 points en ce début de quatrième quart-temps. On sentait les chartrains plein d'envie d'y croire encore mais aussi des lillois gestionnaires de leur avantage et prêts à donner le coup de grâce en cas de relâchement de l'adversaire. Celui-ci intervenait à 5 minutes du terme. Pourtant Chartres était tout près, à -4 (70-66). Mais Lille serrait sa défense. Comme tout un symbole, Taccoen gobait un rebond offensif et remontait au cercle dans la foulée. Cette action libérait le Palais et ses partenaires. Remekun régnait dans la peinture et Suka-Umu douchait les derniers espoirs chartrains (79-70). Chartres était obligé de faire des fautes pour éviter les paniers faciles lillois. Le LMB ne se faisait pas prier pour faire grossir l'écart sur la ligne. Score final : 90-77.

Le LMB attaquera 2019 de manière abrupte, face à deux des meilleures défenses de la division, à Roanne puis contre Aix-Maurienne (15/01), avant d'affronter deux équipes en forme (à Saint Chamond le 18/01 puis contre Denain le 25/01).

Les stats marquantes du match

LILLE

Meilleur marqueur : Cory REMEKUN (22)

Meilleur rebondeur : BUCKLES & TACCOEN (7)

Meilleur passeur : Maurice ACKER (9)

Meilleure évaluation : Cory REMEKUN (22)

CHARTRES

Meilleur marqueur : GOMBAULD & SAAKA (18)

Meilleur rebondeur : Will FELDER (9)

Meilleur passeur : Jaysean PAIGE (6)

Meilleure évaluation : Stéphane GOMBAULD (22)

<Cliquez ici pour consulter la feuille de stats complète>

© photo : Christophe DELRUE