• Facebook
  • linkedin
  • MySpace
  • Twitter
Mercredi, 17 Juillet 2019
PROB J23 Caen - Lille : le LMB renoue avec la victoire
PDF Imprimer Envoyer
Actualités PRO

resultat_caen_lille

Le Lille Métropole Basket a regoûté à la victoire ce vendredi 22 mars en l'emportant à Caen 71-77. La défense lilloise et la gestion du money-time sont les principaux motifs de satisfaction pour la bande de Jean-Marc Dupraz, qui n'avait plus gagné loin du Palais Saint Sauveur depuis début décembre. C'est désormais un client qui se profile, la Chorale de Roanne, vendredi 29 mars à Saint-Sauveur.

Des débuts timides

Les débats étaient équilibrés d'entrée : Ramseyer pour Caen, Buckles pour le LMB alimentaient la marque. Un mano a mano peu rythmé, on sentait que les équipes s'appliquaient à dérouler les systèmes pour chercher la confiance. Mendy donnait 3 points d'avance (8-11, 4'). Acker en rajoutait, comme Remekun (11-16). Mais Lille perdait sa concentration en attaque et lachait des points rapidement. Un 9-0 bien senti de Ramseyer et sa bande mettait les locaux devant après 10 minutes (19-16)

Lille veut reprendre la main sur le match

Caen ne profitait pas du momentum en début de deuxième. Au contraire, Lecomte (que ca fait plaisir !) et Remekun mettaient le LMB à hauteur (22-22). Ramseyer tenait les siens à flot avec plusieurs points consécutifs, imité par les anciens de la capitale des Flandres, Pamba et Marinov (31-26). Dupraz jouait ensuite avec ses deux grands dans la peinture. Taccoen et Remekun faisaient bien souffrir le CBC, Lille se mettait à trouver de l'altenance dans le jeu, dominait le rebond et surtout convertissait au tableau. Après le 0-9 encaissé en premier QT, le LMB plaçait un 13-2 bien senti pour rentrer aux vestiaires avec 6 points d'avance (33-39).

statu quo

Brooks ouvrait les débats d'entrée mais le quatuor étranger du LMB veillait au grain. Suka-Umu marquait à l'intérieur avant de servir Remekun qui continuait son chantier. Hanley se montrait pour le CBC (39-43) mais la présence du pivot américain du LMB donnait de l'espace à son compatriote Buckles qui plantait du parking. Suka-Umu puis Tortosa donnaient un premier écart intéressant aux lillois (41-52). Hanley était chaud dans cette période et Pamba mettait le nez à la fenetre avec 2 paniers et une interception (51-54). Suka-Umu montait en agressivité et obtenait des lancers. Les deux équipes en restaient là sur les dernières possessions (51-56).

Lille se fait peur

Les remplaçants lillois redonnaient de l'ampleur au score : tour à tour Mendy et Duro faisaient ficelle (52-63). L'affaire était pas mal embarquée mais il restait du temps (6min30). Brooks mettait deux lancers, Clerc dans la foulée sanctionnait une erreur lilloise par un trois points. temps mort Dupraz ! Mais Clerc à nouveau en sortie de temps mettait le feu à la salle ! et donnait des idées à ses co-équipiers qui ne se privaient pas. Brooks égalisait, Marinov mettait les siens devant (66-63). Suka-Umu climatisait la salle dans la foulée en égalisant. Il envoyait même Buckles au dunk en contre-attaque pour faire repasser les siens devant. Les deux actions suivantes étaient décisives : Remekun contrait en haute altitude Brooks, tandis que sur la possession suivante, Buckles héritait de la gonfle avec quelques secondes au tableau. Il scorait à 8 mètres pour redonner 5 points d'avance (66-71) à deux minutes du terme. Caen convertissait 3 lancers sur 4 mais Maurice Acker marquait un panier décisif et gérait parfaitement la dernière minute 30. Lille repart vainqueur 71-77 de Normandie, une première depuis 3 mois et demi !

Les stats marquantes du match

LILLE

Meilleur marqueur : SUKA-UMU & REMEKUN (16)

Meilleur rebondeur : Marcos SUKA-UMU (6)

Meilleur passeur : SUKA-UMU & REMEKUN (4)

Meilleure évaluation : Marcos SUKA-UMU (21)

 

CAEN

Meilleur marqueur : David RAMSEYER (20)

Meilleur rebondeur : HANLEY & POPE (6)

Meilleur passeur : Wil HANLEY (5)

Meilleure évaluation : David RAMSEYER (21)

 

<Cliquez ici pour consulter la feuille de stats complète>

 

© photo : CBC