• Facebook
  • linkedin
  • MySpace
  • Twitter
Jeudi, 23 Janvier 2020
PROB J15 Denain - Lille : redGIANTS et Dragons ont besoin de cette victoire
PDF Imprimer Envoyer
Actualités PRO

Mike Holton prend Maxence Dadiet de vitesse

Ce vendredi 17 janvier, le LMB se rend à Denain pour le "Nordico", comptant pour la 15ème journée de Pro B. Un match qui s'annonce passionnant, comme souvent dans les derbys, entre deux clubs qui se connaissent par cœur.

Lille : Un net regain d'énergie

Il y a un mois, les lillois auraient été extrêmement pessimistes sur le sort de ce match. Le LMB dans le creux de la vague (4 défaites en 5 matchs en décembre) et surtout une incapacité chronique à s'imposer à l'extérieur qui obligeait les redgiants à gagner tout à la maison, ce qui n'est pas arrivé (défaites contre Vichy-Clermont et Nantes). Mais le LMB a profité de la mini-trêve pour recharger les batteries et préparer du mieux possible 2020. A juste titre puisque Lille a enfin renoué avec le succès loin de sa base en l'emportant à Souffleweyersheim 65-77 la semaine passée. Au-delà du résultat brut, c'est aussi la manière qui permet de retrouver de la confiance. Lille a dominé le match de bout en bout et n'a pas paniqué au moment de l'énorme run alsacien en fin de troisième quart-temps (20-5). Le LMB a même profité du début du quatrième quart-temps pour replacer une accélération qui laissera au final le BCS dans les cordes. Certes tout ne fut pas parfait. On pourra se questionner sur ce gros trou d'air subi alors que Lille semblait avoir la main sur le match. On pourrait aussi remarquer l'adresse aux lancers-francs, que l'on qualifiera de suspecte (50%), surtout au regard du volume de lancers tentés (34), record de la saison pour le LMB. Il ne s'agit pas de noircir le tableau bien évidemment. Néanmoins, ce sont des éléments qui, dans un match serré comme les derbys en réservent souvent, peuvent faire pencher la balance du mauvais côté. Au rayon des satisfactions, on retiendra la défense hermétique du LMB, une adresse à 3 points enfin revenue dans les standards après un mois de décembre cata (quasi tout le temps sous les 30%) et une maîtrise globale du rebond (38 prises à 32) et de la balle (17 passes et 11 ballons perdus). Bref, si on y ajoute le rendement individuel de Kazadi et Peter Mc Neilly (17 et 10 points) plus la maitrise de Traore (17 pts/9 rds), il y a de quoi avoir un regain d'optimisme pour la suite. A valider bien évidemment dès vendredi, ce qui ne sera pas chose aisée.

Denain : Un coup de mou en décembre

Denain a beaucoup changé à l'intersaison mais sans prendre de risque. Après un exercice 2018-2019 qui l'a vu remporter la leaders Cup mais se sauver à quelques journées de la fin de la saison régulière seulement, Rémi Valin a fait le choix de prendre des JFL qui connaissent la division et de faire des paris très mesurés quant à ses étrangers. Les recrutements de Wright, De Lattibeaudière et King sont des réussites, les 3 ayant porté Voltaire depuis le coup d'envoi de la saison. Certes, les denaisiens qui ont squatté le très haut du tableau pendant de nombreuses semaines (jusqu'à la onzième journée), ont subi un coup d'arrêt avec un bilan négatif sur les 5 derniers matchs (2V/3D) mais rien d'alarmant puisqu'ils occupent la toujours très convoitée 8ème place. Un revers face aux lillois serait toutefois une mauvaise opération puisque Voltaire verrait son adversaire du soir lui passer devant avec une partie du peloton des prétendants aux playoffs mais qui sont en dehors de la première partie de tableau pour le moment (Vichy, Gries, Antibes, Aix). Comme souvent, Denain s'appuie sur une défense de premier plan (4ème au nombre de points encaissés) et une intensité de tous les instants qui se matérialise notamment par un fort contrôle du rebond (N°2 avec 39.9 prises par match).

Les infos du match

AS DENAIN VOLTAIRE PH - LILLE METROPOLE BASKET

Vendredi 17 janvier | 20h00

Complexe sportif Jean Degros

 © photo : Christophe DELRUE