au Manitoba et au Nouveau-Brunswick. Comme il existe des différences entre les deux enquêtes quant à la couverture, ces deux sources de données sont utilisées comme des sources distinctes quoique complémentaires aux fins de l’analyse des crimes violents commis avec une arme à feu au Canada. En revanche, le taux de crimes violents commis avec une carabine ou un fusil de chasse était environ quatre fois plus élevé dans les régions autres que les RMR que dans les RMR (respectivement 7,4 et 1,8). violents liés aux armes à feu au Canada a diminué de 266 en 2016. L'information n'est plus à jour? Malgré cette tendance générale, en Ainsi, le taux de crimes aux armes à feu a augmenté d’environ 1 900 au Canada en 2016. L’unité d’analyse de base est la cause. Les taux d’homicides commis à l’aide d’une arme de poing ou d’une autre arme à feu ont aussi diminué depuis 1975, mais de façon beaucoup moins marquée (-19 % et -18 %, respectivement). fusils de chasse à canon scié. Le pourcentage des ménages qui possèdent au moins une arme à feu vari… En 2012, on comptait environ 800 000 armes à feu enregistrées au Canada, lesquelles étaient réparties entre 2 millions de détenteurs de permis. Victimes de crimes violents liés aux armes à feu déclarés par la police, selon la province ou le territoire et selon que le crime a eu lieu dans le Nord ou le Sud ou dans une région urbaine ou rurale, 2016, Tableau 1 en annexe Meurtres par armes à feu aux Etats-Unis . En revanche, le taux du Yukon (17 pour 100 000 habitants) était inférieur à celui de l’ensemble des provinces qui ont participé à l’enquête, à l’exception de trois : l’Ontario, Terre-Neuve-et-Labrador et l’Île-du-Prince-Édouard. renseignement est également déclaré par les services de police du Québec, mais d’armes à feu. • En 2017, le taux de ces infractions avec violence relatives aux armes à feu a augmenté pour une … Dans le cadre de cette enquête, on a commencé à recueillir des renseignements sur l’ensemble des meurtres en 1961, puis le champ de l’enquête s’est élargi en 1974 afin d’inclure les affaires d’infanticide et d’homicide involontaire coupable. municipalités adjacentes doivent être fortement intégrées au noyau, « Firearm laws and the reduction of violence: A systematic review », Annual Journal of Preventative Medicine, vol. Même si les taux globaux actuels de criminalité au Canada sont largement inférieurs à ce qu’ils étaient il y a quelques décennies, pour la troisième année consécutive, le nombre total d’homicides commis à l’aide d’armes à feu a augmenté au Canada, pour atteindre 223 … Linked Data. En 2012, un total d’un peu plus de 900 affaires du genre ont été signalées à la police. De plus, la loi n’oblige pas la police à soumettre des armes à feu aux fins de dépistagevii. Victimes de crimes violents liés aux armes à feu déclarés par la police, certaines infractions, Canada, 2016, Tableau 3 en annexe Le 1 mai 2020, le gouvernement du Canada a annoncé l'interdiction immédiate de certaines armes à feu et de certains dispositifs. Les infractions pour lesquelles il existe un enregistrement complet sur la victime sont incluses dans le sous-ensemble, tandis que les dossiers incomplets sont exclus. En 2012, on dénombrait environ 14 000 infractions du genre, ce qui représente un taux de 41 pour 100 000 habitants (tableau de l’encadré 5). Arme similaire à une arme à feu : Toute arme susceptible de projeter un objet par le canon au moyen de poudre, de CO2 (dioxyde de carbone comprimé), d’air comprimé ou par tout autre moyen. comme on pouvait s’y attendre, dans le cas des crimes ayant entraîné des de 33 % supérieur à celui enregistré en 2013 (19 pour 100 000). Des armes à feu capable de décharger un projectile avec une énergie initiale de plus de 10 000 joules (p. ex. 10 129 morts par arme à feu aux Etats-Unis en 2018. au Canada : résultats d’un projet pilote », Juristat, Enfin, de nombreux facteurs ont une incidence sur les différences entre les provinces et territoires. En outre, le nombre de victimes de 119 %, passant de 19 crimes pour 100 000 habitants en 2013 environ 1 crime porté à l’attention de la police sur 5. Default Canada Only North America Worldwide. La présence d’une arme à feu lors de la perpétration d’une infraction avec violence entre également en ligne de compte lorsque vient le temps de traiter la cause devant un tribunal de juridiction criminelle au Canada. Cela fait croître Si plusieurs armes ont été utilisées pour infliger des blessures, l’arme qui a causé les blessures les plus graves est consignée. armes à feu déclarés par les services de police dans le cadre du Programme de 7 100 victimes de crimes violents impliquant la présence d’une arme à Grid view List view. Le Centre canadien de la statistique juridique a cerné un De présente au cours de la perpétration de l’infraction, et pas nécessairement graphique 1). Dans l’ensemble, 86 % des crimes violents liés à une arme de poing province de Québec en raison de la proportion élevée d’affaires dans lesquelles Il est à noter que pour qu’une infraction soit Ministère de la justice. inconnue. De façon générale, les victimes de crimes violents connaissent l’auteur présumé, mais ce n’était pas le cas des victimes de crimes violents commis à l’aide d’une arme à feu en 2012. En revanche, au régions desservies par les services De plus, les infractions se limitent à celles dont le modèle de classification du Programme DUC est demeuré constant au cours de la période de quatre ans. plus faible. provinces en 2016 (tableau 2). 2016, parmi les provinces, le Manitoba (22 pour 100 000 habitants) rapport à 3,5 pour 100 000) (tableau 6, desservent un territoire où la majorité de la population vit à l’extérieur de Toronto (28 pour 100 000) (tableau 5). crimes violents liés à une arme de poing avaient tendance à se produire dans Au Canada en 2018, ce sont les voies de fait simple (niveau 1) et les menaces qui constituaient la majorité (58 %) des crimes contre la personne, soit 12% des infractions au Code criminel et 10% de l'ensemble des infractions. caractéristiques des victimes et des auteurs présumés de crimes liés aux armes être attribuables à des taux plus élevés de possession d’armes à feu dans ces l’objectif étant de maintenir le plus haut niveau de couverture uniforme au fil Variations du nombre de victimes de crimes violents liés aux armes à feu déclarés par la police, selon la région métropolitaine de recensement, 2009, 2013 et 2016, Tableau 2 en annexe Armes à feu -- Canada -- Statistiques. From France. 2010. environ 1 500 (1 %) étaient attribuables à une arme à feu. 2016, les infractions avec violence au Code criminel représentaient LE DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT ET LE RISQUE LIÉ À LA PRÉSENCE D’UNE ARME À FEU AU DOMICILE une arme similaire à une arme à feu ou encore à un type inconnu d’arme à feu MUNCH, Toutefois, si une cause est inactive pendant une période d’un an, elle est considérée comme réglée et les chiffres initialement publiés de l’année financière précédente sont par la suite mis à jour et communiqués au moment de la diffusion des données de l’année suivante. arme à feu intentionnellement que de braquages d’une arme à feu. En raison des poursuites en justice, l’enregistrement des armes à feu sans restrictions est maintenu au Québec. Parmi l’ensemble des victimes de crimes violents, Le taux de crimes violents commis au moyen d’une arme à feu a fléchi de 27 % depuis 2009, pour atteindre 21 victimes pour 100 000 habitants en 2012. C’est le cas, notamment, des pratiques de mise en accusation de la Couronne et de la police, du nombre et du type d’infractions ainsi que leur gravité, et des divers genres de programmes de déjudiciarisation. (2014), ou sur demande. L'Agence des services frontaliers du Canada a saisi 647 armes à feu au cours de l'exercice 2019-2020. De plus, contrairement à la tendance Abbotsford–Mission et Victoria). du temps. indique le type d’arme utilisé lors de la perpétration de l’infraction si la de 4 affaires pour 100 000 habitants, ce qui poursuit la Il n’est pas possible de distinguer lequel de ces scénarios s’est produit. En revanche, l’Île-du-Prince-Édouard a enregistré les plus faibles taux de crimes violents commis avec une arme à feu (11 pour 100 000 habitants), suivie de Terre-Neuve-et-Labrador (15 pour 100 000 habitants). La loi canadienne oblige toute personne voulant posséder une arme à feu ou acheter des munitions à être titulaire d’un permis d’arme à feu valide en vertu de la Loi sur les armes à feu. En 2011-2012, les adultes inculpés pour avoir commis une certaine infraction avec violence mettant en cause une arme à feu ont été déclarés coupables dans 53 % des causes réglées, comparativement à 40 % des adultes inculpés pour avoir commis la même infraction, mais sans arme à feu, selon une analyse fondée sur les dix infractions permettant de déterminer si une arme à feu était en cause15. De plus, les jeunes adultes de 18 à 24 ans et les Au Canada, les armes à feu sont catégorisées en trois groupes. Depuis le sommet atteint dans les années 1970, tant le taux d’homicides commis avec une arme à feu que celui commis sans arme à feu ont diminué. Il est toutefois plus élevé que celui de plusieurs autres pays semblables5 (graphique 4). déclaration uniforme de la criminalité (DUC). noyau, le débit de la migration quotidienne étant calculé à partir des données Depuis 2009, la base de données sur les tendances du Programme De plus, une grande partie de l’augmentation des crimes L’analyse de cette base de données sur les tendances de quatre ans se limite à un sous-ensemble d’infractions. police qui ont participé au Programme DUC pendant toute la période visée par la Les affaires mettant en cause des armes à feu sont moins susceptibles d’être résolues ou classées par la police que celles qui mettent en cause une autre arme ou aucune arme. armes à feu. Ainsi, ces types de crimes constituent une importante préoccupation sociale. À propos de nous; ... Armes à feu. cours des dernières années. Bien qu’il s’agisse d’une petite proportion de jeunes auteurs présumés de crimes violents, environ 1 auteur présumé sur 5 de crimes violents commis à l’aide d’une arme à feu (21 %) en 2012 était un jeune de 12 à 17 ans (tableau 9). 10/22/2018 LSU's Koy Moore: Three Baton Rouge police officers on leave … Toutefois, comparativement aux homicides commis au moyen d’une autre arme ou de la force physique, les homicides commis avec une arme à feu étaient plus susceptibles d’être perpétrés par un étranger (14 % des homicides résolus par rapport à 23 %). Le Québec est exclu de l’analyse des données du Programme DUC en raison de problèmes relatifs à la qualité des données, plus précisément, en raison de la proportion élevée d’affaires dans lesquelles l’arme la plus dangereuse sur les lieux a été déclarée comme étant inconnue. Rapport du commissaire aux armes à feu – 2012, Programme canadien des armes à feu de la GRC, Ottawa. Toutefois, lorsqu’elles sont utilisées, les armes à feu sont plus susceptibles de causer des blessures graves ou mortelles que tout autre type d’arme ou que la force physique. Lorsqu’on examine les taux d’homicides commis au moyen d’une arme à feu dans des pays semblables, on constate que celui du Canada est environ sept fois inférieur à celui des États-Unis (3,5 victimes pour 100 000 habitants). de déclaration uniforme de la criminalité. Comprend également tous les crimes violents liés aux armes à feu pour lesquels le type précis d’arme à feu était inconnu. L’auteur de la recherche bibliographique précédente écrivait qu’environ 25 p. 100 des ménages canadiens possédaient une arme à feu quelconque (Gabor, 1994, p. 9). de déclaration uniforme de la criminalité, Les crimes déclarés par la police dans Parmi les territoires, les Territoires du Nord-Ouest (169 pour 100 000 jeunes) et le Nunavut (124 pour 100 000) ont enregistré des taux considérablement plus élevés que ceux des provinces, tandis que le Yukon n’a déclaré aucun jeune auteur présumé de crimes violents commis à l’aide d’une arme à feu en 2012. Depuis 2016, la Saskatchewan a enregistré un taux de crimes violents liés à une Une cause qui comporte plus d’une accusation est représentée par l’infraction la plus grave, qui est choisie selon les règles ci-après. Les organismes de services publics qui déclarent des données au Programme canadien des armes à feu ont indiqué qu’environ 32 000 armes à feu ont été saisies en 2012 (Gendarmerie royale du Canada, 2013). Les Les caractéristiques des auteurs présumés sont mises à jour à mesure que les affaires d’homicide sont résolues et que de nouveaux renseignements sont envoyés aux responsables de l’Enquête sur les homicides. Parmi les morts, on dénombre 475 enfants de moins de 11 ans et 2012 adolescents (entre 12 et 17 ans). En 2016, environ Les causes sont comptées dans l’année financière au cours de laquelle elles sont réglées. infractions avec violence liées aux armes à feu, ces taux plus élevés peuvent Victimes de crimes violents liés aux armes à feu déclarés par la police, selon le type d’arme à feu, 2009 à 2016, Tableau 2 tendance générale à la hausse observée pour cette infraction depuis 2009 (tableau explicatif 2). Le registre canadien des armes à feu, créé en 1995 et aboli en 2012, est une base de données tenue à jour par le gouvernement du Canada et servant à noter diverses informations relatives aux armes à feu en circulation au Canada. UMEDA, Sayuri. l’arme la plus dangereuse sur les lieux de l’affaire a été déclarée comme étant violents ont subi des blessures par suite de ces crimes; parmi celles-ci, proportion de 32 %. Pour ce qui est de la grande majorité (81 %) des victimes de crimes violents, aucune arme n’était présente lors de la perpétration de l’infraction1. Manitoba, la province qui a affiché le deuxième taux en importance (10 pour Les taux les plus bas ont été observés dans les RMR du Grand Sudbury (6 pour 100 000 habitants) et de St. John’s (4 pour 100 000 habitants). « L’homicide au Canada, 2012 », Juristat, produit no 85-002-X au catalogue de Statistique Canada. le Nord provincial et les territoires du Canada, 2013 », Juristat, Si au moins deux accusations obtiennent toujours le même classement à la suite de cet exercice, on tient alors compte des renseignements sur le type de peine et sur la durée de la peine (p. ex.