Sachant cela, la seule solution est que les personnes qui peuvent, seuls, écrire la Constitution doivent être des gens issus du peuple, s’excluant de facto de toute vocation à l’une ou l’autre des officines du pouvoir. Pourquoi De Gaulle a-t-il ménagé François Mitterrand ? Pourquoi vouloir toujours charger la mule nationale de tous nos soucis ? Le véritable terme de notre régime politique est « gouvernement prétendument représentatif ». Souveraineté Nationale : Principe par lequel le pouvoir suprême appartient à la nation, entité abstraite incarnée par des représentant. CKEditor. Mais là où réside le cœur de la problématique du conflit d’intérêt - qui ne tombe du ciel - c’est dans ce texte dont tout le monde se fout : la Constitution. Démocratie Représentative : C'est un système politique dans lequel le peuple désigne une assemblée composé de représentant qui applique la volonté de celui ci par des lois. Si la démocratie, c’est « le gouvernement du peuple par le peuple », les progrès de la démocratie se font aussi parfois par le gouvernement de certains contre le peuple. Beaucoup de baratin sur des termes. Pensez vous que nos problèmes d’énergies, d’entreprises, de pèche, d’agriculture, de soins sont, forcément toujours nationaux ? Pourquoi ? Souveraineté Nationale : Principe par lequel le pouvoir suprême appartient à la nation, entité abstraite incarnée par des représentant. les fondements et les limites de la démocratie représentative Stéphane bernatChe« z La légitimité du pouvoir législatif a été construite sur la base du concept de représentation, alors que la démocratie représentative s’est imposée comme le modèle politico-juridique de la modernité. Je comprends bien la nuance, pas de problème. Ce point empêche le renouvellement et favorise les dérives de »clientélisme« avec les affaires de concussions qui vont avec.2) Nombre d’élus nationaux trop important et en CROISSANCE continue.3) Système de rémunérations et d’avantages financiers opaque et beaucoup trop élevé par rapport aux autres pays »démocratiques« . dossier 11 Comment s'articulent marché du travail et organisation dans la gestion de l'emploi ? Démocratie Représentative : C'est un système politique dans lequel le peuple désigne une assemblée composé de représentant qui applique la volonté de celui ci par des lois. Le tout élu au suffrage universel. Le principe de la démocratie directe fera l'objet d'une première partie puis le principe de la démocratie représentative sera traité dans une seconde partie. Le tirage au sort respecte fidèlement la règle démocratique de l’égalité : arbitre idéal, impartial et incorruptible, il protège la liberté de parole et d’action de chacun, il facilite la rotation des charges (qui empêche la formation de castes et qui rend les gouvernants sensibles au sort des gouvernés car ils reviendront bientôt à la condition ordinaire) et il dissuade les parties d’être malhonnêtes au lieu de les inciter à tricher. Apache, Ubuntu, Dans le monde occidental, aujourd'hui, la démocratie est représentative, les citoyens votent pour des représentants politiques qui ont le pouvoir. Ces affaires sont CATASTROPHIQUES à l’époque d’internet.6) Séparer une bonne foi pour toute le Législatif de l’Exécutif en SUPPRIMANT le droit à l’Exécutif de dissoudre le Législatif. La démocratie représentative, c’est une dictature avec des instantanés démocratiques. Nous vivons dans un pays de 67 millions d’habitants....pas plus !!! Selon la célèbre phrase d'Abraham Lincoln, reprise dans l'introduction de la Constitution de la cinquième république de 1958, la démocratie est "le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peule". Le vote n’est pas oligarchique par nature, il suffit de l’organiser pour le tenir à l’écart des oligarchies, et des lobys, de tous ordres. Un premier remède à cette crise de la représentation passe par une loi qui limiterait le cumul des mandats et par conséquent la concentration du pouvoir dans un petit nombre de main. Quelle est la place de l'union européenne dans l'économie globale ? Schéma comparatif de la Démocratie liquide avec la Démocratie directe et la Démocratie représentative, par Dominik Schiener.. Concept Modifier. paradoxe 4) Les minorités visibles (les personnes qui sont issues d’une immigration non-européenne et celles qui sont originaires des DOM-TOM)  sont « invisibles ». On en parle depuis l’appel du FdG à une manifestation en vue de réclamer une Assemblée Constituante. parce que l’élection sélectionne nécessairement les élites. C’est comme la loi de l’attraction terrestre : c’est une force irrésistible. Par le vote au moment des élections de représentants qui vont se réunir en assemblée pour une durée limitée. Je pense que le plus important en ce qui concerne les élections est que sans une information libre, citoyenne et indépendante, peu importe que l’on ait le droit de voter puisque notre choix est biaisé. 3) Il y a encore trop peu de femmes malgré la loi sur la parité. Dans le cas du mandat impératif, le représentant est  l’élu de ses électeurs (non pas de l'ensemble de la nation), il doit respecter ce pour quoi il a été élu sous peine d’être révoqué par ses mandants. 3. ERIC KESLASSY Une Assemblée nationale plus représentative ? Et donc, ce sont des partis qui ne voudront pas lâcher la cinquième . 7. C’est une méthode éprouvée, rigoureuse, mathématiquement irréprochable, incorruptible et représentative. donner les étapes. Charte de modération. Les limites de la démocratie. Ils ne peuvent pas - mécaniquement - écrire une Constitution qui limite les pouvoirs qu’ils auront lorsqu’ils seront au pouvoir. A défaut de rendre à César « ce qui lui appartient », rendons aux mots que nous utilisons le sens qui est le leur : l’élection est oligarchique. Je l’ai adoptée dans l’intérêt de la maniabilité du projet. - Le débat doit être ouvert et non pas réservé seulement à ceux qui détiennent les médias.- Le peuple doit voter lui-même ses lois. Ce qui est en cause, c’est la dérive d’un modèle de démocratie représentative ou l’accession au pouvoir de représentants des citoyens s’appuie sur les partis politiques. J'anime un blog http://michelumix.over-blog.com/ sur lequel vous retrouverez les articles publiés sur agoravox mais aussi beaucoup d'autres, ainsi que quelques (...), Politique Lorsque l’on subit des lois imposées par d’autres, il est facile de comprendre que la proportion de personnes qui ne respecterons pas ces lois sera plus grande que dans un système où chacun participe et débat à la conception des lois, et vote celles-ci. Les partisans du vote soulignent ses avantages : il garantit la légitimité des gouvernants car ils ont été choisi par la majorité du peuple ; il garantit la pacification des rapports sociaux. Ainsi, par définition, l’élection est aristocratique, c’est-à-dire oligarchique (de oligos « petit nombre »). démocratie « représentative » de la démocratie « pure ». conseillers et du maire. Très bien. 3. Il va sans dire que, depuis 200 ans (et plus) nous sommes sous le régime des premiers (des maîtres qui décident de tout à notre place). Un référendum de plus ne pourrait être qu’un piège : Le peuple doit reprendre carrément le pouvoir ! voyant plusieurs commentaires sur « l’oxymore » de l’expression « démocratie représentative » , j’en interpelle un auteur au pif, vu l’étendue du pays, et le nombre de 40 millions d’électeurs, des représentants sont nécessaires.....et cela ne va pas frontalement contre Rousseau, qui écrivait « Quoi qu’il en soit, à l’instant qu’un peuple se donne des représentants, il n’est plus libre, il n’est plus » ou « la souveraineté ne peut être représentée, par la même raison qu’elle ne peut être aliénée », pas frontalement, car le même écrit, « s’il existait un peuple de dieux, ils se gouverneraient en démocratie » et puis il jugeait la démocratie possible pour les petits états, en 2013, on peut conserver le germe fertile de la rotation des charges & mandat non-renouvelable, pour aller vers la déprofessionnalisation de la pratique politique, le peuple perpétuellement assemblée, en 2013 c’est l’Assemblée et le Sénat, bientôt le Référendum d’Initiative Citoyenne, l’esprit de la démocratie ne serait pas trahi, surtout si une attention particulière est accordée à la définition de « représentant » et si la représentativité de la société dans son ensemble est assurée......très loin actuellement, mais avec un sénat citoyen, par exemple, le miroir en miniature, nous permettrait peut-être de parler de « démocratie » sans trahir le mot, et puis paralélement, n’oublions pas que les auditions, consultations, commissions du Sénat sont la voie de l’avis éclairé, ce serait valable pour des citoyens tirés au sort, en plus du bon sens fondamental, du sens commun, de nous autres, la plèbe, cet outil du sénat peut rendre « professionnel » sur une question, sur un sujet spécifique, et cela ne peut pas être écarté d’un revers de la main, n’effrayons pas avec « déprofessionalisation » massive, de la carrière politique, oui bien sûr....mais sur l’avis éclairé (débats contradictoires et tutti cuanti) que doit acquérir le législateur, la professionalisation est possible et souhaitable. L'organisation de la compétition politique, Partie 3. Sexe, âge, catégories socioprofessionnelles et  pluralité visible”www.institutdiderot.fr. Pour être tenu au courant des futures mises à jour du blog et y participer, inscrivez-vous: En vous inscrivant vous pourrez si vous le souhaitez être prévenu par email en cas de nouveauté (article, commentaire, sujet sur le forum) et personnaliser votre profil pour participer au blog. Accéder. Tout La croissance économique est-elle compatible avec la préservation de l'environnement ? Elles assoient la légitimité des politiques adoptées par la suite et peut permettre de sortir de  la politique-spectacle liée à  l’autonomisation de la classe politique. En effet un peuple désinformé n’est pas en démocratie même s’il vote ses lois ! Le manque de représentativité favorise une coupure entre les élites politiques, qui accèdent au pouvoir, et les électeurs de base qui ont le sentiment que l’on ne se s’occupe pas de leurs problèmes. ... que la crise de légitimité qui affecte et menace notre démocratie représentative. Etages qui doivent être réduits ET maintenus au minimum. Les représentants ont l’obligation de tenir compte du programme pour lequel ils ont été élus et ils doivent rendre compte de façon régulière de la façon dont ils exercent leur mandat. Vous n'avez pas encore de compte sur notre blog ? Faîtes un tableau permettant de mettre en évidence les avantages et les inconvénients des deux façons de choisir des représentants. nous étions d’accord en fait, je fais le pisse-froid. Une constituante n’a de sens que si elle est tirée au sort au sein de la population, sans ça ce seront toujours eux qui écriront les règles de la nouvelle constitution, ce qui ne changera donc rien... L’idée du Front de gauche d’une refondation républicaine est bien au départ mais mauvaise dans la forme qu’il propose. Le référendum est un moyen de modifier le système actuel et il faut sans doute convaincre de son utilité avant d’aller voir ailleurs et risquer l’instabilité. Les citoyens sachant qu’ils peuvent être tirés au sort retrouveraient un intérêt pour la politique en s’instruisant davantage sur les problèmes de la cité. GROS PROBLEME ! Contre la démocratie : les régimes autoritaires. Il y a déjà des gens qui on de l’influence sur les élus mais ce ne sont pas des votants ordinaires : seulement ceux qui financent ! Je sais de quoi je parle, je vis en Belgique et la proportionnelle y est appliquée (ce qui a notamment mené à la « crise » politique du gouvernement fédéral, incapable, pendant plus de 15 mois, de former un gouvernement du fait des alliances nécessaires à la formation d’une majorité : on voit toute l’absurdité de ce principe). Le FAUX suffrage universel, qui consiste à désigner des maîtres politiques qui décident de TOUT à notre place, NE PEUT PAS ÊTRE APPELÉ « DÉMOCRATIE », mais doit être appelé de son vrai nom : OLIGARCHIE. Mentions légales / Influencé par la philosophie des Lumières, le système représentatifapparaît dans la seconde moitié du 18ème siècle. Prétendument car 1) les représentants sont nos maîtres et non nos serviteurs et 2) ils ne sont pas à l’image du peuple qu’ils sont censés représenter (ils appartiennent à une classe sociale nettement supérieure et ne représentent pas fidèlement « la France en plus » petit au sein des assemblées des élus). LE CERCLE/OPINION - La France est un phare pour la démocratie. Quel est l'impact du mode de scrutin sur la compétition politique ? Sans remonter jusqu’à l’élection de Chirac provoquant la colère et les menaces de Boulin, rappelons nous les élections PS opposant Aubry à Royal, ou celle récente et encore plus scandaleuses, si c’est possible, de l’UMP opposant Copé à Fillon.