Enfin, l’aléa foudre est à l’origine de deux victimes. La notion de victime étant polysémique, donc particulièrement difficile à définir, c’est la définition de Jonkman et Kelman (2005) qui a été retenue pour la période récente (1950-2018), à savoir « a fatality that would not have occurred without a specific […] event ». 2En effet, la situation de la Guadeloupe, notamment au regard de l’intensité et de la fréquence des aléas hydro-climatiques et météo-marins qui s’y manifestent, mérite une attention particulière centrée sur les impacts humains de ces phénomènes, en premier lieu la mortalité. On y distingue les victimes dues à des aléas directs (vent, inondation, houle, mouvements de terrain), de celles provoquées par des aléas ou circonstances indirectes. The importance of using a high-resolution model to study the climate change on small islands: The Lesser Antilles case. Livre d'or de la reconnaissance guadéloupéenne, Ministère des Colonies, Basse-Terre, Imprimerie officielle. À part égale, nous retrouvons ensuite l’aléa mouvements de terrain et la houle, ayant fait chacun huit victimes. Adm; On peut y distinguer les phénomènes d’envergure moyenne, n’affectant que la région de la Guadeloupe et ses dépendances, généralement appelés « coups de vent » ou parfois « bourrasques », des phénomènes de plus grande envergure, qui affectent la région des Antilles, voire des Caraïbes, et qui sont désignés par les termes ouragans et cyclones. 22La prise de risque est l’exposition volontaire aux aléas motivée par diverses raisons. https://agu.confex.com/agu/fm17/meetingapp.cgi/Paper/239137. Netcom. Saint-Pierre. Exploring 167 years of vulnerability: An examination of extreme heat events in Australia 1844-2010. http://www.com-saint-martin.fr/ressources-Saint-Martin-Antilles.html?categorie=152, Tropical Cyclones of the North Atlantic Ocean Tracks and Frequencies of Hurricanes and Tropical Storms 1871–1963. Atlantic Hurricanes in the second half of the Nineteenth Century. Quant à elle, la répartition saisonnière est directement déterminée par la saisonnalité climatique caractéristique de la zone d’étude. Ils visent à analyser la sévérité des cyclones à travers les dommages, essentiellement matériels et économiques, ainsi que les réponses apportées au cours du temps par les sociétés antillaises. Il est suivi de près par les inondations qui ont causé la mort de 23 personnes. Karthala/CERC, p. 183-196. St Barth . Dans une optique de réduction des décès liés au bâti, des normes de construction « paracycloniques » doivent être généralisées. Bulletin of the American Meteorological Society, n° 91, p. 363-376. Zahibo N., Pelinovsky E., Talipova T. et al., 2007. Aucune barrière amovible interdisant la traversée du gué en cas de débordement n’était présente. Le relief est un facteur important de l’occurrence des précipitations, mais aussi des glissements de terrain induits. Indicateurs de vulnérabilité du bâti de Guadeloupe face à la submersion marine et aux inondations. On peut y rajouter un événement de type foudre. New England journal of medicine, vol. 379, n° 2, p. 162-170. On constate que, globalement, l’énergie ACE (Accumulated Cyclone Energy) est corrélée avec le nombre de système dans une saison. Dominique. La gestion du risque. Departement Mooney L. E., 1983. Pour cette raison, nous connaissons pour certaines dates mieux la mortalité parmi les esclaves que pour les citoyens libres. Pour les Îles dites du Nord (Saint‐Martin et Saint‐Barthélémy) on a les limites suivantes : compteur gratuit. Le travail sur archives a permis de consolider quelques bilans historiques, d’exhumer des événements jusqu’alors inconnus et de spatialiser des pertes humaines à l’échelle communale. D’autres franchissements ne possèdent aucun équipement, comme par exemple au niveau de la Ravine Chaude sur la commune du Lamentin où une femme et son enfant sont décédés en 1986, leur voiture ayant été emportée par les eaux de la Grande Rivière Goyave en crue. En ce qui concerne les victimes liées à l’utilisation d’un véhicule, une part significative (37,5 %) concerne la traversée de passages à gué inondés, avec pour moitié des véhicules tout-terrain (4x4). 13Le travail sur archives (ANOM) a permis d’établir des bilans de victimes par commune actuelle de Guadeloupe pour cinq grands cyclones de la période ancienne (1738, 1740, 1865, 1899, 1928). 14Pour 1738, la trajectoire semble être passée au centre de la Guadeloupe, ou légèrement à l’Ouest de Grande-Terre. Les sources primaires consultées proviennent des archives Nationales d'Outre-Mer (ANOM) situées à Aix-en-Provence. Quatre ont été victimes d’un naufrage en mer. Ibis rouge éditions, 278 p. Sarant P.M., de Vanssay B., Leone F. et al.,. Journal of Marine Science and Engineering [En ligne]. BMJ [En ligne], 362, k4005. Vinet F., Boissier L., Saint-Martin C., 2016. URL : https://www.infoclimat.fr/, BD Mouvements de terrain, 2019. Avant la passage de Luis et d'Hugo, les Antilles françaises (Martinique, Guadeloupe et leurs îles dépendantes) avaient connu une relative période de calme, les derniers cyclones destructeurs remontant à la décennie 1960-70. Cas similaire: Par ailleurs, quatre niveaux de précision dans le géo-référencement ont été distingués en fonction de nos capacités à localiser les victimes (à l’adresse, au quartier, à la commune, ou à la zone maritime). Au total, lors des 100 de 25 morts en 1966 et Hugo en 1989 pour son intensité et ses 3rd European Conference on Flood Risk Management, (FLOODrisk 2016), Lyon, France. Reportage présentant les dégâts considérables provoqués par le cyclone CLEO. Ce bilan minimum a été établi pour 45 événements dont un épisode de foudre ayant entrainé la mort de deux personnes en octobre 2014. Set rs=Nothing 28La gestion des passages semble être un élément clé pour la réduction des bilans humains, d’autant plus que les décès liés à ce type de prise de risque ne cessent d’augmenter avec le temps. Témoignages de deux personnes illustrés par des images de cette désolation. END IF Journal of Climate, vol. 25, n° 3, p. 865-885. sql = sql & Request.Form("a_input") & ",#" & DATE() & "#)" Sa trajectoire, estimée dès le 20 septembre, fait apparaître que l’œil du cyclone passera à proximité de la Guadeloupe. set rs = server.createobject("ADODB.Recordset") A cette époque, l'ouragan Inez est considéré comme le plus meurtrier et le plus coûteux des ouragans que la Guadeloupe ait connu depuis le grand cyclone … (1) Le 8 mars1908, un cyclone 8Au cours du temps la Guadeloupe a été intégrée aux possessions françaises sous différents statuts. Desarthe J., Moncoulon D., 2017. (2005), Zahibo et al. Aucune des trois victimes n’était accompagnée par des adultes lors de l’événement et on peut estimer que c’est le manque d’expérience qui a pu jouer. Onze morts étaient des piétons, onze autres ont été victimes d’un accident à bord d’un véhicule, dont neuf qui ont pris le risque de traverser un passage à gué submergé. 1La France, et encore moins ses territoires d’Outre-mer, ne disposent de référentiel national historique, détaillé, actualisé et centralisé, permettant de comptabiliser les victimes des aléas naturels autres que celles dues aux avalanches de neige (BD ANENA, 2019). C’est la saison des cyclones et les exceptions (janvier et mai) relèvent d’épisodes pluvieux localisés, responsables de cumuls de précipitations importantes, et de décès caractérisés par une prise de risque avérée. URL : http://amicale-des-ouragans.org/atlas_guadeloupe/, BD ANENA (Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches), 2019. vol. Si aujourd’hui les systèmes d’alerte sont plutôt performants, notamment lorsqu’ils combinent plusieurs vecteurs : messages téléphoniques, messages radiodiffusés et télévisés, etc. Études caribéennes [En ligne], n°29. Quarante personnes ont trouvé la mort dans un bâtiment, le plus souvent leur domicile, dont 32 qui ont péri à cause de l’endommagement du bâtiment suite à la projection d’un objet ou d’un élément de façade, ou qui ont été ensevelies avec le bâtiment lors d’un glissement de terrain ou de rafales. 21Sur une amplitude temporelle de 1950 à aujourd’hui, la répartition des bilans humains par année montre une baisse du nombre de décès au cours du temps (illustration 5). A document-based 318-year record of tropical cyclones in the Lesser Antilles, 1690–2007. ), Hurricanes and Typhoons: Past, Present, and Future. The historic reality of the cyclonic variability in French Antilles, 1635-2007. Future changes in cyclonic wave climate in the North Atlantic. Le bilan humain global est compris entre 2125 et 2502 morts, contre 1967 à 1973 identifiés par d’autres auteurs avant cette étude, soit une moyenne haute de 19 décès par événement significatif et de 56 décès par événement meurtrier connu. ' donc on va mettre à jour les deux tables (QUESTIONS et VOTES) DOI : https://doi.org/10.1108/DPM-12-2018-0379- Leone F., Komorowski J.C., Gherardi-Leone M. et al., 2018. Mais ce ne sont que des valeurs issues de statistiques sur de faibles échantillons. Base de données nationale mouvements de terrain [site web]. PLB éditions, 456 p. Imbert D., Labbe P., Rousteau A., 1996. La base de données Pluies extrêmes de Météo-France (2019), qui recense les événements pluvieux mémorables (au-delà de 70 mm de lame d’eau quotidienne maximale moyennée), la base Mouvements de terrain (2019), et la base GASPAR (2019) du ministère de l’Environnement, qui recense les arrêtés de catastrophes naturelles des communes françaises, ont permis d’enrichir le catalogue. , 2007. resteront sans doute le Grand Cyclone de 1928 pour sa violence et ses Bien que l’accident soit dû à une défaillance technique, ces victimes indirectes sont prises en compte puisque un lien entre le cyclone et les décès est établi. if rs.eof then Exploring 167 years of vulnerability: An examination of extreme heat events in Australia 1844-2010. Néanmoins, actuellement ce sont encore 6 % de la population résidente qui vivent en zones de submersion marine et un peu plus de 9 % en zone inondable des PPR en vigueur1. 2003. Ces déductions méritent d’être recoupées avec la distribution spatiale des pertes matérielles. Il faut remonter à Hugo (1989, 16 morts), Inez (1966, 28 morts) et Cléo (1964, 13 morts) pour retrouver des bilans comparables en Guadeloupe. Bull. Illustration 6 - Typologie des habitations de plain-pied particulièrement vulnérables aux inondations et à la submersion marine. Editorials. https://www.emdat.be/, BD GASPAR, 2019. Dénommée « Vict-In », elle a été valorisée dans plusieurs publications (Boissier et Vinet, 2009 ; Boissier, 2013 ; Vinet et al., 2011, 2016 et 2017), et sa structure, tout comme ses analyses, ont guidé cet article en étendant son contenu à l’archipel de Guadeloupe. 17Pour la période récente, sur les 101 victimes de la BD SIG-MHC, les hommes représentent 70 % de l’échantillon contre 30 % de femmes. 29La prise de risque et l’inadaptation des comportements ont été la cause de 28 décès entre 1950 et 2018. Fernandez-Partagas J., Diaz H. F., 1996. In Pagney F., Leone F. L., 1999. 2 https://la1ere.francetvinfo.fr/alerte-guadeloupe?r=guadeloupe, Frédéric Leone, Samuel Battut, Victoria Bigot, Guilhem Cousin Thorez, Thomas Candela et Freddy Vinet, « Mortalité et cyclones en Guadeloupe (Antilles françaises) Â», EchoGéo [En ligne], 51 | 2020, mis en ligne le 25 avril 2020, consulté le 10 janvier 2021. Retrouvez toute l'actualité 'Cyclones' Guadeloupe et les dernières informations en direct, les articles et analyses, regardez les vidéos et les photos et bien plus encore avec Guadeloupe la 1ère. %>. Guide de bonnes pratiques pour la construction et la réhabilitation de l’habitat [En ligne]. Ils sont pour moitié liés à une sous-estimation du risque (circulation en extérieur lors de conditions météorologiques dégradées). Météo France, 2019. En effet, une bonne communication des messages d’alerte est cruciale et peut être déterminante. Dans le passé, grâce aux archives locales ou chroniques laissées par plusieurs auteurs depuis 1635, début de traces écrites de la colonisation, on trouve certaines dates des phénomènes ayant causé des dégâts sur nos îles.Mais il est parfois difficile d'estimer l'intensité réelle du cyclone. Le second type de prise de risque le plus représenté est la circulation en extérieur lors de conditions météorologiques très dégradées. Disaster Prevention and Management [En ligne], vol. Cela concerne en particulier les cyclones de 1713 (30 morts), 1738 (83), 1740 (124), 1776 (39), 1819 (36 à 38), 1821 (21), 1825 (400 à 600) et 1898 (28 morts). Ce comportement a été rapporté dans la littérature où il est souvent le fait d’hommes adultes (Boissier et Vinet, 2009). Paris, Ed. Karthala, p. 115-132. accessdb="/sondages/votestan" Au nombre de six entre 1950 et 1976, ils passent à seize entre 1997 et 2018. Le mot cyclone n’est cependant utilisé qu’à partir du XIXe siècle, et concerne les cas les plus extrêmes (cyclone du 7 août 1899, cyclone du 12 septembre 1928). sql = sql & " Where IDQUESTION=" & Request.Form("question") Cantet P., Déqué M., Palany P., Maridet J. L., 2014. La position sociale, le sexe, les noms et prénoms, ne sont que très rarement indiqués. Au contraire, le gouverneur de l’époque, présent dans la ville, déclare « Je ne puis rien dire sur les pertes de Basse-Terre, il en a péri 25 à la pointe à Pitre ». Flood Fatalities in Australia, 1788-1996. 18Les circonstances de décès renseignent l’exposition des victimes, mais aussi les comportements adoptés, caractérisés ou non par une prise de risque. Guha-Sapir D., Checchi F., 2018. La première partie du catalogue couvre principalement la période coloniale, et s’étend de 1635 à 1949. Parmi les 101 victimes de l’échantillon récent, 28 sont décédées suite à une prise de risque ou à une sous-estimation du risque. URL : http://www.com-saint-martin.fr/ressources-Saint-Martin-Antilles.html?categorie=152, Cry G. W., 1965. Loss of life in the United States associated with recent Atlantic tropical cyclones. Rappaport E. N., Fernandez-Partagas J., 1997. Bulletin of the American Meteorological Society. Avant d'aborder les différences voyons un peu ce qui les rapproche. Pagney F., 1991. Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels [En ligne]. Les fortes pluies que l’on observe aux Antilles sont généralement liées aux cyclones [], aux ondes tropicales ou à la proximité de la zone intertropicale de convergence (ZIC ou ZCIT) entre juin et novembre.Mais il existe des amas orageux qui peuvent se développer à n’importe quelle période de l’année et donner des intensités remarquables selon leur durée. 1 Calculs issus du croisement des cartes du PPRn actuellement en vigueur de Guadeloupe (http://pprn971guadeloupe.fr/) avec la base de données MAJIC de données de population 2015 à l’échelle du bâti du Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l'Air (https://www.lcsqa.org/fr/rapport/2015/ineris/fourniture-donnees-population-spatialisees-selon-methodologie-nationale-methode-). Plus de 80 gouverneurs vont se succéder à la tête de l'île entre 1635 et 1946, et d'un mandat à l'autre, la qualité des renseignements peut varier drastiquement. The International Best Track Archive for Climate Stewardship (IBTrACS): Unifying tropical cyclone best track data. DOI: https://doi.org/10.4000/echogeo.16439. partie des vents a détruit la production bananière à 100% Preprints. 7Afin d’établir un nouveau référentiel sur les événements historiques significatifs en Guadeloupe (nommé CAT-EHC), il nous a fallu compiler et harmoniser ces catalogues existants, puis les enrichir avec de nouvelles informations issues de sources primaires reproduites (Saffache et al., 2003 ; Huc et Etna, 2015) ou originelles (archives nationales, presse locale, etc.). Ce renforcement progressif du bâti face aux cyclones a montré son efficacité en Guadeloupe comme l’atteste la diminution significative de la mortalité cyclonique au cours des siècles. Boissier (2013) propose d’améliorer les règles graduées existantes en y associant un code couleur indiquant le niveau de danger. Freddy Vinet, Freddy.Vinet@univ-montp3.fr, est professeur à l’Université Paul Valéry Montpellier 3. Coastal Processes and Influence on Damage to Urban Structures during Hurricane Irma (St-Martin & St-Barthélemy, French West Indies). Nicolas T., Pagney Bénito-Espinal F., Lagahé E., Gobinddass M. L., 2018. Parmi les 35 décès restants, quinze sont des décès indirects, et pour les 20 derniers l’aléa responsable n’est pas renseigné. Recherche Par le terme « significatif » on considère des événements ayant provoqué des dommages importants sur les territoires en question, et/ou entrainé au moins un décès. 20On note une différence assez nette dans la répartition des décès entre le jour et la nuit. contre, ni Bertha le 8 juillet 1996 ni Erika le 5 septembre 1997 ne Les comportements à risques sont donc directement déterminés par l’expérience, les représentations, individuelles ou collectives, et la perception (cognitive ou psychologique) des individus. Or, dans le cas de la Guadeloupe, les conducteurs impliqués ont été en majorité des femmes de 30 à 40 ans (trois femmes contre un homme) lors d’un déplacement quotidien sur un trajet connu et à proximité du domicile. La part des victimes liées au vent varie en fonction des différents événements. 25L’approche de la vulnérabilité par la mortalité peut contribuer à une amélioration de la prévention en mettant en évidence les décès qui auraient pu être évités et qui pourront l’être en agissant sur différents leviers de cette prévention. French J., Von Allmen S., Wood R., 1983. réservés. En Guadeloupe, LENNY déverse des trombes d’eau, du 8 au 14 novembre, souvent à cause des pannes d’alizé qui favorisent les averses orageuses. Inondations 2. Fin de vigilance pour la Guadeloupe et la Martinique about 2 years ago; Follow Me. Columbia University Press, p. 177-221. Des effets de concentration des décès lors d’un même événement sont observés. The Atlantic hurricane database re-analysis project: Documentation for the 1851–1910 alterations and additions to the HURDAT database. Jusqu'au début du XIXe siècle l’information est rare et les documents s'attachent à décrire surtout, et avec minutie, l'ampleur des pertes matérielles, tout en négligeant tout ou partie des pertes humaines. ' Maintenant on va tester si il a déjà voté pour la question (en question) Elle oscille entre 16,5 % et 44,5 % pour les cyclones Cléo, Inès, Hugo et Maria, mais atteint 100 % pour le cyclone Betsy de 1956.