La même année, Amyot achève sa traduction de Plutarque, mission que lui avait confiée François Ier, en publiant les Œuvres morales ; les Vies parallèles avaient paru dès 1559. Traités de Morale. (Coll. Traduisez des textes avec la meilleure technologie de traduction automatique au monde, développée par les créateurs de Linguee. Grec d'origine, il est considéré comme un médio-platoniste [2], [3], il s'opposa dans certaines de ses Œuvres morales ou Moralia aux courants stoïcien [4], [5] et épicurien [6]. 1. (27-36). de France, publiée sous le patronage de l'Ass. Fondée en 1950 par Eugénie Droz, la collection des Travaux d'Humanisme et Renaissance a réuni, en soixante-cinq ans, plus de 550 titres. 2. Plutarque, Oeuvres morales; Tome VII. Les Œuvres morales (en grec ancien Ἠθικὰ / Ethikà, en latin Moralia) sont un ensemble éclectique de textes grecs de Plutarque (I er-II e siècle).Ils traitent de différents sujets qui peuvent être d'ordre religieux ou éthique, philosophique, littéraire mais aussi plus prosaïque. Biographe et philosophe grec, Plutarque (c. 45 – 125 ap. Titre d'ensemble traditionnellement donné à 80 opuscules traitant de philosophie, religion, morale, histoire, littérature, physique et médecine Voir J. Defradas, Une traduction de Plutarque par Amyot : « Le Banquet des Sept Sages », dans Revue des sciences humaines, 1959, p. 141- 151, et surtout Robert Aulotte, Amyot et Plutarque : la tradition des « Moralia » au XVIe siècle, Genève, 1965. des Univ. Plutarque (46-125 de notre ère) est un philosophe platonicien et un auteur grec.. Ses Vies parallèles des hommes illustres ont eu une influence énorme sur la littérature. Linguee. Nous possédons de lui les œuvres morales, un ensemble varié de traités et de dialogues consacrés à des … J-C.) nous a légué une œuvre importante, où la philosophie et la biographie occupent une place de choix. Plutarchi Moralia (1993) Leipzig : B.G. Le "Moralia" de Plutarque, qui paru enfin [...] en 1509, fut un autre favori éducationnel, et avait été planifié depuis au moins dix ans. Ie partie. de Jean Defradas, 1975. Teubner , 1993-Le bestie sono esseri razionali (1993) Napoli : M. d'Auria , c1993 Moralia Volume XIII (1993) Cambridge (Mass.) ; London : Harvard university press , 1993 Moralia Volume VI (1993) Cambridge (Mass.) Plutarque (en grec ancien Πλούταρχος / Ploútarkhos), né à Chéronée en Béotie [1] vers 46 et mort vers 125, est un philosophe, biographe, moraliste et penseur majeur de la Rome antique. Qu’il suffise de mentionner que Shakespeare y a puisé les sujets de ses tragédies « romaines » et que l’on retrouve l’influence de Plutarque chez Montaigne ou Corneille. Texte établi et traduit par Jean Dumortier avec la Coll. Les oeuvres morales et philosophiques de Plutarque , translatées de grec en françois, par Messire Jacques Amyot,... -- 1618 -- livre G. Budé) [compte-rendu] Les Œuvres morales de Plutarque Olivier Guerrier 1 L’édition actuelle distingue nettement les deux parties de l’œuvre de Plutarque. Le succès fut énorme, Amyot, immédiatement considéré comme un des meilleurs écrivains … ; London : Harvard university press , 1993 apollonius.net.